photo Site national ligne
Hebdomadaire Lutte Ouvrière ligne
mensuel ligne
audio-LO ligne
U.C.I. ligne
la fête ligne
Lutte Ouvrière n°1680 du 22 septembre 2000
Leur société

imprimante
Jospin réfléchit à sa cote

Pas de chance pour Jospin : tous les efforts faits par le gouvernement depuis la rentrée pour se faire bien voir sont tombés à l'eau ou plus exactement dans le pétrole. Oubliées les baisses d'impôts prétendument historiques, oubliée la suppression de la vignette, oubliée la rentrée scolaire sous les auspices de Lang : la cote de popularité de Jospin est descendue en chute libre à cause de l'augmentation du prix de l'essence. De quoi faire réfléchir Jospin à ce qui pourrait bien faire remonter sa cote. Il paraît qu'il se dit qu'un petit effort sur le prix de l'essence serait sans doute bien venu car il n'y a pas que les patrons routiers qui sont dans la nécessité d'acheter du carburant !

Jospin hésite, paraît-il, sur les mesures à prendre : il veut bien faire un geste mais il ne faut pas que cela coûte cher au budget de l'Etat. Alors, pas question de ramener le prix des carburants à ce qu'il était il y a quelques mois : cela coûterait trop cher car il faudrait baisser fortement les taxes pour y parvenir. Le gouvernement a pourtant de la marge : d'une part les taxes (taxe sur les produits pétroliers et TVA) représentent plus de trois quarts du prix des carburants à la pompe ; et puis, vu les profits records annoncés par les compagnies pétrolières, il y aurait largement de quoi les taxer pour faire baisser les prix. Mais la politique du gouvernement ne consiste pas à faire la moindre peine aux grands patrons.

Alors Jospin réfléchit... à la quadrature du cercle, jusqu'après le référendum. Il s'exprimera la semaine suivante dit-on. Mais on sait déjà que ce qu'il annoncera, s'il annonce quelque chose, sera inexistant pour les caisses des compagnies pétrolières, quasi indolore pour le budget de l'Etat, et que par conséquent cela ne pèsera pas lourd non plus dans la poche des consommateurs.

Après tout pour pousser sa cote de popularité vers les sommets Jospin compte peut-être sur du vent...


Lutte Ouvrière - BP 233 - 75865 PARIS CEDEX 18 - Tel : 01 48 10 86 20 - enveloppe contact - enveloppe webmaster