photo Site national ligne
Hebdomadaire Lutte Ouvrière ligne
mensuel ligne
audio-LO ligne
U.C.I. ligne
la fête ligne
Lutte Ouvrière n°2035 du 3 août 2007
Leur société

imprimante
Calcul du taux de chômage - Le gouvernement découvre les chômeurs des DOM-TOM

Jeudi 12 juillet, les députés ont discrètement voté, dans un amendement à la loi « Travail, emploi et pouvoir d'achat », le principe de l'intégration, probablement courant 2008, des 220 000 chômeurs des départements et territoires d'Outre-mer dans le décompte du nombre total de chômeurs en France. Il est en effet plus que temps.

Le gouvernement serait-il gêné par la dénonciation du caractère de plus en plus fantaisiste des statistiques du chômage ? En décembre dernier, le collectif « Autres chiffres du chômage », composé notamment de syndicalistes de l'Insee et de l'ANPE, faisait remarquer que si les statistiques officielles du chômage dénombraient 2 172 000 chômeurs, le nombre de demandeurs d'emploi recensés par l'ANPE était, lui, de 4 450 000 personnes.

À part les chômeurs des Tom-Dom, jamais comptabilisés, les gouvernements ont, au fil des ans, écarté les personnes à la recherche d'un emploi saisonnier, les travailleurs à temps partiel de plus de 78 heures par mois demandeurs d'un temps plein, les chômeurs malades, en formation ou en contrat temporaire aidé, ceux de plus de 57 ans, etc. Si bien qu'aujourd'hui, les chômeurs « invisibles » sont estimés à plus de 50 %, alors qu'ils n'étaient que 10 % en 1982.

Alors, avec de tels experts en camouflage, nul doute que, même si les 220 000 chômeurs des DOM-TOM sont finalement comptabilisés, ils trouveront encore le moyen de continuer à dégonfler les chiffres.

Pierre Lemaire


Lutte Ouvrière - BP 233 - 75865 PARIS CEDEX 18 - Tel : 01 48 10 86 20 - enveloppe contact - enveloppe webmaster