photo Site national ligne
Hebdomadaire Lutte Ouvrière ligne
mensuel ligne
audio-LO ligne
U.C.I. ligne
la fête ligne
Lutte Ouvrière n°2035 du 3 août 2007
Leur société

imprimante
Ouverture des magasins le dimanche : D'abord augmenter le pouvoir d'achat

Le préfet des Bouches-du-Rhône a décidé de prolonger jusqu'à l'été prochain le droit d'ouvrir le dimanche pour les commerces de Plan-de-Campagne.

Certes, l'ouverture des magasins le dimanche peut être appréciable pour les salariés qui n'ont guère le temps de faire leurs courses en semaine, à condition que la loi sur le repos hebdomadaire n'augmente pas le temps travaillé ni ne dégrade les conditions de travail.

Il est vrai que, pour l'heure, les magasins qui ouvrent le dimanche le font soit avec les propriétaires, lorsque ce sont de petites boutiques, soit avec du personnel volontaire, soit avec des étudiants. Mais ce que soulignent les syndicats de salariés, c'est que si une loi concernant l'ouverture du dimanche pour tous les commerces était votée, le risque que des patrons fassent pression sur leurs salariés pour les obliger à venir travailler ce jour-là, sans compensation, serait bien réel.

Dans la situation actuelle, où la loi n'autorise pas d'ouvrir le dimanche, ceux qui obtiennent des dérogations sont évidemment favorisés car ils peuvent « capter » cette partie des consommateurs intéressés à faire leurs achats ce jour-là. Mais si la mesure était généralisée, il n'est pas dit que l'avantage subsisterait : quand une personne n'a que 100 euros à dépenser par semaine, si elle le fait le dimanche, elle ne les dépensera pas un autre jour.

Plus que l'ouverture des magasins le dimanche, c'est donc le pouvoir d'achat des consommateurs, en particulier des travailleurs, qu'il serait indispensable de mettre à l'ordre du jour.

Marianne LAMIRAL


Lutte Ouvrière - BP 233 - 75865 PARIS CEDEX 18 - Tel : 01 48 10 86 20 - enveloppe contact - enveloppe webmaster