photo Site national ligne
Hebdomadaire Lutte Ouvrière ligne
mensuel ligne
audio-LO ligne
U.C.I. ligne
la fête ligne
Lutte Ouvrière n°2189 du 16 juillet 2010
Dans le monde

imprimante
Israël : neuf morts, mais RAS, sauf des « erreurs »

On n'est jamais mieux servi que par soi-même. C'est un général de réserve qui était chargé de l'enquête interne sur l'assaut du commando israélien, le 31 mai dernier, contre la flottille humanitaire tentant de se diriger vers Gaza, au cours duquel les militaires avaient tué neuf militants propalestiniens. Mission accomplie : le rapport vient d'être rendu... Au chef de l'état-major, et certains passages en ont été rendus publics.

« Nous trouvons qu'il y a eu des erreurs professionnelles, tant dans le renseignement que la prise de décision, y compris à un échelon relativement supérieur, ainsi que des erreurs opérationnelles », admet le rapporteur, citant notamment une « sous-estimation » du niveau de violence des passagers du Mavi Marmara, le navire arraisonné. La preuve, ajoute-il, « au moins une arme (à feu) » se trouvait à bord avant l'abordage israélien.

Pour l'essentiel, comme on pouvait s'y attendre, l'enquête n'a rien à redire et en profite pour « saluer le courage et le professionnalisme » des membres du commando, qui n'auraient tiré que lorsque leur vie était en danger... comme cela risque logiquement de se produire lors de l'attaque armée d'un navire. L'armée innocente donc l'armée.

Il était évidemment inutile de s'attendre à une quelconque critique de la politique gouvernementale vis-à-vis des Palestiniens et du maintien du scandaleux blocus de Gaza, qui entraîne des actes de guerre comme l'assaut du 31 mai. Ledit blocus continue d'ailleurs à étrangler les Gazaouis, même si certains produits comme le chocolat, les instruments de musique ou les jouets d'enfants sont désormais autorisés.

Un autre navire humanitaire, affrété par le gouvernement libyen, est à son tour sommé de se détourner de Gaza. Dans tous les cas, il y a fort à parier que les deux autres « enquêtes » israéliennes en cours sur l'assaut du 31 mai, les seules acceptées par les dirigeants israéliens, se borneront elles aussi à couvrir les conséquences de leur politique criminelle.

Viviane LAFONT


audioVersion audio
Lutte Ouvrière - BP 233 - 75865 PARIS CEDEX 18 - Tel : 01 48 10 86 20 - enveloppe contact - enveloppe webmaster