photo Site national ligne
Hebdomadaire Lutte Ouvrière ligne
mensuel ligne
audio-LO ligne
U.C.I. ligne
la fête ligne
Lutte Ouvrière n°2322 du 1er février 2013
Dans le monde

imprimante
L'intervention au Mali : en solo ou en bande organisée, une intervention impérialiste

Un certain nombre de politiciens français, et pas seulement de droite, font mine de regretter que la France soit isolée et seule à intervenir au Mali. Mais si la concurrence ne disparaît certes jamais entre impérialismes, en particulier sur le terrain économique, il est ridicule d'imaginer que l'armée française intervienne sans l'accord au moins tacite des autres grandes puissances, et plus particulièrement celui des États-Unis.

En fait, l'intervention française au Mali n'a été matériellement possible que parce que les avions gros transporteurs de l'armée de l'air américaine y ont amené matériel et soldats. La prestation américaine avait d'ailleurs été facturée vingt millions de dollars, avant d'être déclarée gratuite. De même, pour ravitailler en vol les chasseurs bombardiers français, trois avions ravitailleurs américains sont intervenus. Et l'aide en matière de renseignement n'a jamais manqué. L'état-major américain a même envoyé au Mali son super-drone d'observation Global Hawk, qui permet de suivre dans le désert les groupes de djihadistes, mieux encore que les avions d'observation déjà en action.

Les États-Unis refusent de soutenir directement le gouvernement malien, parce qu'il est, disent-ils, issu d'un putsch militaire, mais ils ont promis cent millions de dollars pour aider à la formation de la force africaine d'intervention. L'armée française s'est donc déployée au Mali avec l'accord et le soutien direct des États-Unis, même si ceux-ci n'ont engagé dans les combats ni leurs avions, ni leurs troupes au sol, déjà en action sur nombre de champs de bataille.

Qu'un brigand impérialiste agisse seul ou en bande ne change rien à l'affaire. Les troupes françaises n'ont rien à faire en Afrique !

Vincent GELAS


audioVersion audio
Lutte Ouvrière - BP 233 - 75865 PARIS CEDEX 18 - Tel : 01 48 10 86 20 - enveloppe contact - enveloppe webmaster