Pollution industrielle : les déchets du capital

21 Novembre 2012

Un rapport publié par l' ONG Blacksmith Institute chiffre l'impact sur la santé de diverses pollutions industrielles. En s'appuyant sur des études de l'Organisation mondiale de la santé, ses rédacteurs ont étudié les effets liés à 2 600 sites industriels dans le monde. Ils concluent que 125 millions de personnes sont intoxiquées et que ces pollutions entraîneraient au total la perte de 17 millions d'années de vie.

L'impact de ces pollutions sur la santé de l'humanité serait ainsi du même ordre que celui du paludisme, de la tuberculose ou du sida. Les activités les plus dangereuses sont liées au travail du plomb, de l'or, ainsi qu'à celui qui se fait dans les décharges. La plupart des sites toxiques recensés se situent dans des pays dits pauvres où, pour réduire les coûts de production, aucune précaution n'est prise.

Pourtant, les risques liés à ces produits industriels sont connus. Il existe des équipements de protection efficaces. Mais, pour les grandes compagnies industrielles, leur coût est trop élevé. Peu leur importe la vie des travailleurs.

Ce rapport souligne également que les moyens consacrés par les États et les organismes internationaux pour prévenir ces pollutions ou assainir les zones polluées sont dérisoires.

L'expansion du capitalisme s'inscrit dans un tel bilan.

Jean POLLUS